Centre de Coordination de Soins et Services de santé

Grace à HYGIECO, les personnes agées bénéficient des soins et services leur permettant de rester à domicile et jouir de leur confort personnel dans leur environnement habituel.

HYGIECO propose également les soins et services à domicile aux personnes de tout âge.

HYGIECO propose  aux infirmiers et Kinésithérapeutes, aux particuliers, aux établissements de santé, aux collectivités locales, aux entreprises et aux associations une expertise de:

  • Coordination de Soins et Services à domicile;

  • Conseils en Hygiène, santé et sécurité au travail; eau et assainissement

  • Conseils et accompagnement de projets d’Ecodéveloppement.

Trois pôles d'activités

Le Centre de Coordination de soins et de services d’aide à la personne à domicile assure l’organisation des activités :

  • D’un pôle de soins à domicile infirmiers et de kinésithérapie;
  • Des services d’aide aux familles;
  • D’un service de promotion des projets Ecodev.

1. Coordination des Soins et services au patient à domicile

HYGIECO propose un package de services de soins et d’aide à la personne dont l'offre de prestation pourra cosnister selon la demande :

  • Soins à domicile infirmiers et kinésithérapie : mobilisation (kiné), massages, Gestion de la douleur, soins palliatifs, … ;
  • Aide familiale ;
  • Garde-malade ;
  • Aide au ménage;
  • Transport social.

2. Professionnels de la santé au service du patient et de sa famille

En dehors du lien étroit et avantageux pour le patient que nous privilégierons avec le médecin traitant, pour mieux répondre aux besoins du patient et de sa famille, la coordination s’adjoindra aussi la collaboration des autres professionnels de santé et en particulier, ceux de la kinésithérapie, la biotélévigilance, le prêt de matériel, les soins dentaires, l’aménagement de locaux, l’ergothérapie, la logopédie, les soins de pédicure, la distribution de repas.

3. Promotion et accompagnemt des projets d'écodéveloppement.

HYGIECO propose une aide aux associations et collectivités locales belges et etrangères, particulièrement africaines à la concéption et à la réalisation des  projets de:

  • Gestion informatique des systèmes de santé y compris l'économie de la santé;
  • Formations en entreprise des comités d'hygiène, santé et sécurité au travail, y compris la sécurité incendie.
  • Formation continue et perfectionnement des personnels de santé;
  • Promotion sécurité sociale pour tous;
  • Initiatives des mutuelles de santé ;
  • Planning familial et sécurité alimentaire ;
  • Projets d'écodéveloppement particulièrement dans les domaine de l'eau et d'assainissement du milieu et de l'habitat;
  • Promotion et accompagnement des coopératives agro-rurales;
  • Etc...

-----------------------------------------------------------------------

Objet et buts

« HYGIECO est une asbl qui a pour objet de promouvoir la santé, l’environnement, le développement agro-rural, l’éducation et la culture» (Extrait des statuts).

 

HYGIECO est une association de professionnels de la santé composée de:

- de médecins ;

- Agronomes;

- chimistes environnementalistes

- Conseilleres en prévantion;

- d'infirmières ;

- de kinésithérapeutes;

- de psychologues;

- d'assistants sociaux;

- et ... autres personnes dévouées au bient-être des bénéficiaires"

Le centre de Coordination de soins et services s'est constitué suite à la reflexion relative à la necessité de solidarité intergénérationnelle.

-----------------------------------------

@ Copyright, Hygiène et Ecodéveloppement - HYGIECO, BCE 0.883.802.236

----------------------------------------------------------------------

MAJ, 10.08.2018

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Journée internationale des personnes âgées

A l’occasion de la Journée consacrée aux personnes âgées à travers le monde, Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies, souligne la valeur essentielle des personnes âgées : « La longévité est un acquis de santé publique et non une hypothèque sociale ou économique. En cette Journée internationale des personnes âgées, prenons l’engagement de veiller au bien-être des personnes âgées et de nous assurer leur participation fort utile à la société afin que nous puissions tous tirer parti de leur savoir et de leur aptitude. ».
Le thème retenu pour l’année 2012 est « longévité : construire l’avenir ».
La Journée internationale des personnes âgées existe depuis l’année 1990, en lien direct avec un Plan d’action international de Vienne sur le vieillissement, qui fut adopté en 1982. En 2002, la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement a, quant à elle, adopté le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement, afin de répondre aux défis posés par le vieillissement démographique et promouvoir le développement d’une société qui soit harmonieuse pour tous les âges.
En Belgique, selon des estimations établies par le Bureau fédéral du Plan, la proportion de personnes âgées - de 65 ans et plus – devrait passer de 17% en 2010 à 21% en 2025, voire à 26% en 2050. En conséquence, le nombre d’utilisateurs des établissements de soins augmenterait de 125.500 en 2010 à 166.000 personnes en 2025. Des alternatives sont donc recherchées aux séjours en établissements de soins. Ainsi, les soins à domicile devraient prendre davantage d’ampleur dans les années à venir.
Véritable aubaine commerciale pour de nombreux pans de l’activité économique, le vieillissement grandissant de la population n’est pas sans inquiéter le monde politique, qui voit croître les coûts liés à celui-ci. Dans le même temps, le tissu associatif se déploie et de nombreuses associations ont vu le jour pour soutenir les personnes âgées dans leur quotidien.

A.T. InfoCatho.be

 

Les soins et services à domicile: possible solution alternative à la solidarité intergénérationnelle?

HYGIECO asbl est convaincue que le maintien à domicile par des structures de "Services et soins à domicile" aux personnes agées dans leur environnement familial et de voisinage habituel (particulièrement pour les propriétaires), cohabitants ou isolées, " est certainement une des solutions alternatives à l'institutionalisation qui marquera le coup d'une réelle solidarité intergénérationnelle. En effet, veillir est une grâce pour les uns et une chance pour les autres mais ... pas tout seul.

 

Questions d'actualité au sujet des séniors : le saviez-vous?

Selon une Enquête Delta Lloyd Life sur le vieillissement, "La ‘Solidarité Intergénérationnelle"

  • 11% des personnes interrogées seraient disposées à héberger leurs parents en cas de maladie ou de besoin. Ce pourcentage est plus élevé parmi les francophones (16%).
  • 61% ne sont pas d'accord. Ce chiffre est plus faible auprès de la Génération Y (51%) et parmi les locataires (54%) mais plus élevé parmi les plus de 40 ans (67%). Les cohabitants (65%) sont moins souvent d'accord que les isolés (52%).

Mars 2012: Vieillir, mais pas tout seul. Une enquête sur la solitude et l'isolement social des personnes âgées en Belgique

Combien y a-t-il de personnes âgées socialement isolées et combien qui se sentent seules ? Quels sont les facteurs de risque décisifs ?

Une étude de la Fondation Roi Baudouin, mars 2012

Vieillir, mais pas tout seul. Une enquête sur la solitude et l'isolement social des personnes âgées en Belgique (pdf, 6 MB)  - ©Laduschka
  • Contenu

    Dans le contexte du vieillissement de la population et du grand nombre de départs à la retraite (papy-boom), la Fondation Roi Baudouin considère la solitude et l’isolement social des personnes âgées comme d’importants défis. Pour attirer l'attention sur ces réalités, la Fondation publie ce rapport d'étude, basé sur une enquête menée auprès de 1.500 personnes de plus de 65 ans en Belgique.

    Dans l’étude, le capital social des personnes âgées est mesuré et analysé sous différents angles. L'enquête montre que les seniors ne sont pas tous égaux face à ces phénomènes. Une conclusion est claire en tout cas: la solitude est un problème qui peut être fatal et il est loin d’être purement individuel. La prévention et la lutte contre la solitude et l’isolement social des personnes âgées méritent dès lors l’attention de tous, décideurs politiques, acteurs des secteurs concernés, mais aussi citoyens – enfants, petits-enfants, proches ou voisins de seniors et… futurs seniors.

  • Auteur(s)

    • Sylvia Vandenbroucke, Jean-Michel Lebrun (IPSOS) - Bram Vermeulen, Prof. Dr. Anja Declercq (LUCAS, KU Leuven) - Patrick Maggi, Sam Delye, Prof. Dr. Christiane Gosset (Département des Sciences de la Santé publique, Université de Liège)
  • Informations pratiques

    • Disponibilité: disponible
    • Données techniques: Rapport ; 2012 ; 176 p. ; A4 ; gratuit ; à partir du 23/03/2012
    • N° de commande: 3051 ; ISBN 978-2-87212-670-5

 

Avril 2011: Une enquête résumée par Le Vif.

http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/belgique/seul-un-belge-sur-dix-est-dispose-a-heberger-ses-parents-malades-ou-dans-le-besoin/article-1194989332680.htm

Seul un Belge sur dix est disposé à héberger ses parents malades ou dans le besoin

Si les parents se montrent solidaires des enfants, l'inverse est nettement moins vrai, selon une enquête sur la "solidarité intergénérationnelle" réalisée auprès de 1.000 Belges et publiée Le Vif, mardi 12 avril 2011. Un equête réalisée par Delta Lloyd Life.

© Thinkstock

Selon l’enquête de Delta Lloyd Life, 61% des personnes interrogées ne souhaitent pas héberger leurs parents malades ou dans le besoin et seuls 11% des Belges sont disposés à accueillir leurs parents.

"Nous pouvons voir ces résultats sous un angle positif et en déduire qu'1 Belge sur 10 est disposé à héberger ses parents malades ou dans le besoin. Malheureusement, les chiffres sont éloquents et lorsqu'on est âgé, il vaut mieux garder suffisamment de moyens de côté pour faire face à cette situation éventuelle", commente Laurent Winnock, porte-parole de Delta Lloyd Life.

A la question de savoir si les enfants doivent aider financièrement leurs parents s'ils sont malades ou dans le besoin, 57% des sondés sont résolument contre. Un pourcentage qui atteint même 64% dans la partie néerlandophone du pays.

Les seniors ont néanmoins le droit de profiter de la vie: à peine 3% des sondés estiment qu'ils doivent être parcimonieux avec leur argent afin de garantir un héritage.

En outre, 55% des répondants dont un des enfants a 18 ans ou plus pensent que leurs enfants ne s'attendent pas à hériter de l'argent ou des biens immobiliers.

Enfin, une personne interrogée sur cinq ayant des enfants préférerait déjà laisser ses (petits) enfants profiter de son patrimoine maintenant plutôt que d'attendre son décès. 44% ne sont pas d'accord et souhaitent garder la mainmise sur leur patrimoine. "Mais lorsqu'on leur demande s'ils seraient disposés à donner de l'argent à leurs enfants s'ils en avaient besoin, 41% répondent par l'affirmative", ajoute Laurent Winnock.

Levif.be avec Belga, avril 2011